Lancement ce jeudi 28 Mai 2020 du « projet de développement de l’aquaculture en moyenne et haute Guinée ».
Objectif, contribuer à la promotion de la sécurité alimentaire dans les localités bénéficiaires, à travers le développement de l’aquaculture.
C’est une cérémonie par visioconférence compte tenu de la situation sanitaire liée à la pandémie du coronavirus qui s’est tenue en présence d’une cinquantaine de participants issue de départements techniques à l’image de la pêche, en charge de la promotion féminine, de l’environnement et de la société civile, mais aussi en présence de partenaires dont la Russie, le japon et le PNUD Guinée.

Le projet s’étend sur 3 ans pour un montant de plus de 3 millions de dollars dont la moitié est financée par la Russie, et le reste par le PNUD, le Japon et le Gouvernement Guinéen.

Il va couvrir 35 sites au total. 15 en moyenne Guinée et en haute Guinée selon Mamadou Cire CAMARA, responsable du programme Environnement et développement durable au PNUD.

Selon l’ambassadeur Russe, » ce projet témoigne s’il en est besoin de l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre nos deux pays, ce, depuis plusieurs décennies ». Il poursuit en affirmant que » cet important projet entend produire 20 tonnes de poissons par an et prendra en compte les couches vulnérables dont les femmes, qui seront au cœur du dit projet » dira le diplomate Russe Vadim RAZUMOVSKY.

e PNUD, l’autre partenaire important de ce projet, par la voix de son Représentant, Luc Gregoire, Luc Grégoire, dira que « l’économie bleue dans la quelle se déroule cette activité est un important potentiel pour le développement durable de la Guinée que le Système des Nations Unies accompagne… »

Prenant la parole, le gestionnaire du projet, Amadou Bailo DIALLO, » la Guinée a un important potentiel agricole, minier, forestier et hydrique. Ce projet va donc contribuer au renforcement de la sécurité alimentaire dans les zones touchées. Il faut rappeler que l’insécurité alimentaire dans le pays en général, et dans ces localités en particulier est causée à travers 3 aspects à savoir, le réchauffement climatique, la baisse des captures et la croissance démographique… ».

C’est le Secrétaire Général du Ministère des pêches qui a présidée la cérémonie.
Dans son allocution, il dira que 75 % des populations vivent en milieu rural et que la pisciculture est une priorité du Gouvernement Guinéen sous l’impulsion du Président Alpha CONDE.

La cérémonie s’est achevée sur une note de satisfaction par le biais d’une serie de questions réponses.

Idi CA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here