Le service météorologique de la Guinée est aujourd’hui confronté à plusieurs difficultés qui freinent son développement.

Parmi eux, la vétusté des équipements notamment à l’intérieur du pays, le besoin de formation et de disponibilité du personnel.

A ces problèmes, s’ajoutent d’autres, ce qui fait dire au Coordinateur National du proje SAP, système d’alerte précoce, un projet de 4 ans qui compte rémédier à tous ces facteurs pour un budget de plus de 5 millions de dollars, que la situation actuelle est « catastrophique ».

On écoute Pr Mamadou Lamarana DIALLO au micro de Idiatou CAMARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here