Il y’a quelques jours,  à Gongoret un homme d’une cinquantaine d’années a tiré sur son neveu de 30  ans , après l’avoir confondu a un singe  qu’il chassait dans son champ de manioc. L’acte s’est passé dans le village de Leyewedou, secteur de boundoutely, district de Gongoret centre, située à 75 kilomètres du chef lieu de la préfecture de Mamou.

Interrogé, le maire de la commune rurale de Gongoret, Amadou Djouldé « Petit » Diallo indique qu’il a été informé d’un cas d’homicide involontaire. « Aussitôt informé je me suis rendu sur les lieux et vu la proximité du corps à la route, j’ai demandé à ce qu’on nous autorise à le déplacer. Chose qui a été acceptée. et ce matin, à l’arrivée des agents de la brigade de recherche, ils ont  procédé a un constat avant de rendre le corps à la famille qui a procédé à son inhumation ce mercredi», a expliqué le maire de la commune rurale de Gongoret. 

Ensuite, le maire dira que Amadou Diallo à la poursuite des singes étaient dans son champs de manioc. Arrivé au marigot, il a constaté que des feuilles se remuaient et il a tiré d’un coup et la balle à atteint son neveu. Celui-ci a rendu l’âme sur place.  « Aussitôt informé les autorités préfectorales et la gendarmerie ont envoyé une équipe de la brigade de recherche pour les enquêtes. Ils ont mis main sur Amadou Diallo et ils ont saisi son arme à feu de fabrication locale», a poursuit le maire de la commune rurale de Gongoret.

A rappelé que la victime s’appelait Ousmane Diallo, âgé de 30 ans, célibataire sans enfant et celui qui a tiré sur lui, qui est son oncle maternel, Amadou Diallo est âgé de 50 ans , marié à 3 femmes.

Mamou, Oumar Sylla pour radio environnement guinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here