Par manque de mélanine, la peau des personnes atteintes d’albinisme est hypersensible aux rayons UV du soleil et exposé à divers problèmes dermatologiques. D’où le projet d’un jeune chercheur guineen pour la fabrication d’un savon adapté à leur peau pouvant traiter plusieurs affections. Après deux premiers lot de quatre savons testés par quelques membres de l’UBEAG (Union pour le bien-être des albinos de Guinée) ce samedi un savon au lait de 300g enrichi de douze ingrédients a été présenté à l’ONG pour un plus large essai avant sa mise en vente.

Passionné de cosmétiques notament la fabrication de savons dermatologiques, Moussa Fanta Keita s’est décidé le 13 juin dernier au cours de la journée internationale de sensibilisation à l’albinisme, de s’intéresser à cette couche vulnérable: « beaucoup font le savon et vu que nous on s’intéresse à tout ce qui peut embêter la peau on s’est dit de faire quelque chose que les autres ne font pas. Le 13 juin quand j’ai vu l’intervention de Mr Kabinet à la télévision nationale j’ai cherché à le contacter car c’est un devoir d’aider nos frères albinos en produisant sur place un savon qui peut les aider à combattre certains de leurs problèmes dermatologiques et à un prix accessible. »

 

S’en est donc suivi des échanges avec le président de l’UBEAG Kabinet Camara qui sera le premier cobaye de l’expérimentation de quatre types de savons aux ingrédients naturels composés de lait de vache, carotte, miel et citron. Puis l’essai est étendu à d’autres PAA dont une à Mamou:  » j’ai utilisé ces savons et fait des recommandations. Quand il a envoyé le second lot j’en ai donné à 7 autres membres qui à la fin ne faisaient que m’appeler pour en avoir encore. Donc pour ce troisième lot on a convoqué cette rencontre générale pour une large information et distribution », explique-t’il.  Pour Bouyé Bayo l’utilisation du savon a nettement réduit ses boutons: « je l’utilise matin et soir. Quand je fini de me laver je frotte la mousse sur le visage et les avant-bras et je laisse ainsi. Les rougeurs sont parties et la peau est plus lisse ». Karamoko Camara lui, a essayé le savon au lait de vache et au miel: « je trouve que c’est vraiment efficace. Déjà quand j’étais petit ma tante me lavait régulièrement au lait de vache. Je met le mousse sur les parties exposées au soleil et 45 minutes après je me lave. » Fatoumata Lamara Bah constate aussi des changements après deux semaines d’utilisation: »avant ma peau était rugueuse mais maintenant elle commence à devenir lisse. » Sa grande sœur renchérit : « les acnés ont diminué, ma peau est plus propre mais est toujours rugueuse. »

Les différentes remarques des utilisateurs ont permis au fabricant d’intensifier ses recherches et de sortir au bout de plus d’un mois, un nouveau savon au lait amélioré contenant douze ingrédients naturels: « il soigne les boutons, les acnés, la gale, les démangeaisons, les rougeurs et les pellicules. Il rend la peau lisse et l’hydrate. Le savon peut être utilisé chez bébés de deux ans. Ce savon est plus fort que les précédents, il n’est pas agressif et soigne petit à petit. Nous ne voulons pas qu’à la longue il y ait des effets secondaires c’est pour cela que nous faisons beaucoup d’essais lors de la fabrication. Cependant chaque peau a sa spécificité, donc si le savon cause des désagréments à quelqu’un, qu’il le signale afin que nous l’adaptons à son cas. »

Précision importante, ce savon ne traite pas les ephelides (tâches noires) des PAA et convient aussi à toute autre personne non amélanique. Utilisable au moins deux fois par jour pour le traitement des infections cutanées, Moussa Fanta Keita prodigue des conseils pour de meilleurs résultats: « la première manière c’est le lavage habituel sous la douche avec l’eponge ou laisser la mousse pénétrer le corps quelques instants avant de se rincer. L’ autre manière c’est d’abord se laver proprement les mains puis les mouiller afin de recueillir la mousse du savon que vous mettrez sur les parties affectées et laisser agir pendant 5 minutes avant de vous laver. Pour les boutons récalcitrants, exposez les à la vapeur de l’eau préalablement bouillie (pour ouvrir les pores) et y mettre la mousse du savon pour qu’il attaque le mal à la racine. Ne frottez jamais le savon directement sur la peau. Faites le maximum pour éviter votre ennemi le soleil. »

S’agissant du coût ce jeune chercheur rassure qu’il sera à la portée de toutes les bourses car fixé de connivence avec L’UBEAG. Moussa Fanta Keita compte avant sa mise en vente collaborer avec des laboratoires pour avoir la certification (label guinéen). A la longue il envisage la fabrication sur place de crèmes solaires et autres produits corporels pour les personnes atteintes d’albinisme (PAA).

Hadjiratou Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here