Le Réseau national de la société civile pour l’environnement et le développement durable (RENASCEDD) a organisé ce jeudi 30 septembre 2021 une conférence nationale sur le climat en Guinée. La rencontre a pour thème : « Forêts et changements climatiques, quelles perspectives pour le bois énergie en Guinée ».

« L’objectif est de permettre aux organisateurs de contribuer au renforcement de la concertation à travers une implication effective de l’ensemble des acteurs de la société civile et d’autres acteurs à plus d’engagement dans la lutte contre les changements climatiques au niveau local et stratégique ».

« La conférence nationale voudrait précisement lancer un message aux autorités et aux citoyens à plus d’engagement dans la lutte contre le changement climatique. Et aussi à tous nos partenaires à appuyer les engagements pris à la Cop21 à Paris pour que la mise en œuvre de ces engagements soit réelle en Guinée. Donc de la Cop21 à Paris, nous allons bientôt vers la Cop 26 à Glasgow, nous n’avons pas vu assez de choses. Et nous acteurs qui faisons le monitoring, le suivi de ces engagements, il faut que ceux qui se sont engagés bougent », fait savoir le Coordinateur national du RENASCEDD, Sékou Amadou Diakité dans sa prise de parole devant les participants.
Pour sa part, le Colonel Layali Camara, Directeur national des eaux et forêts, estime que cette rencontre vient à point nommé, car elle participe à renforcer la lutte que son département a déjà engagée en faveur de la restauration du couvert végétal.

« Cette rencontre de discussion, portant sur une thématique de reboisement, est une très bonne chose dans la mesure où depuis une décennie nous sommes en train de nous battre pour restaurer le couvert végétal. Vous n’êtes pas sans savoir que les décennies passées n’ont pas été facile pour l’environnement. Nous avons assisté à une dégradation poussée, à une pression très forte. Il y a des acteurs au niveau des mines, de l’exploitation forestière, l’agriculture itinérante, la confection des fours à brique, les feux de brousse, que nous devons tous sensibiliser », exhorte le Colonel Layali Camara qui, par ailleurs, félicite l’ONG RENASCEDD et l’invite à parcourir ensemble le chemin vers l’objectif commun.
« …nous avons toujours dit qu’il est temps de nous remettre en cause pour monter et mettre en œuvre des grands projets pour restaurer le couvert végétal dans notre pays. La Guinée est connue comme château d’eau de l’Afrique de l’ouest, et si l’environnement est dégradé, ces fleuves et cours d’eau peuvent disparaitre. Et cela aura un impact négatif sur toute la région. Donc l’ONG est à féliciter. Nous sommes en semble et nous allons évoluer ensemble dans notre mission régalienne ».
La cérémonie a été présidée par le Secrétaire Général du ministère de l’environnement, des eaux et forêts. Dans son message, Seydou Barri Sidibé a invité les participants et l’ensemble des acteurs étatiques à s’impliquer davantage dans la lute contre le réchauffement climatique.
« Dans les années prochaines, le monde s’apprête à subir les changements climatiques assez catastrophiques. Donc la mobilisation de tous les acteurs sera très utile. Et nous nous battons pour ça. Et heureusement que d’autres structures des ONG de la société civile dont le RENASCEDD se sont impliquées dans le sens pour la mobilisation et la conscientisation des citoyens », a indiqué le secrétaire général du ministère de l’environnement, des eaux et forêts, avant de déclarer l’ouverture officielle de la cérémonie.
A rappeler que dans sa démarche, l’ONG RENASCEDD a posé plusieurs actes dont le reboisement de plus de 35 100 arbres à Boffa, restauré la mangrove, planté des arbres fruitiers et forestiers. En 2020, elle a mis en terre 365 000 arbres à Boké, Kindia, Forécariah, Mamou et Faranah.

Sylla Youn, pour radioenvironementguinee.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here