Développement local, quatre (4) sous-préfectures de Mali bénéficient d’une campagne de reboisement et des soisn gratuits au compte de la deuxième édition

La deuxième édition du projet « Mali vert » a pris fin vendredi dernier.

Organisé par le Front pour le développement de Mali, l’initiative a été clôturé dans la commune rurale de Gaya, à 20 km du centre-ville de Mali. Sur place, la communauté a exprimé sa gratitude face à cet apport de leurs fils.

Comme dans les autres sous préfectures jeudi (Lébékéré et le district de Koyah dans la commune de Touba), la sous préfecture de Gayah a eu droit à plusieurs activités. Ce sont le reboisement devant la sous préfecture et la mairie, le dépistage du diabète, de l’hépatite, du paludisme et de l’hypertension et l’hypotension artérielle ainsi que la formation des jeunes sur le leadership et l’entrepreneuriat. Avec les autorités locales et les habitants de la commune rurale, le front a procédé au lancement des plants d’une centaine d’arbres fruitiers et forestiers, la population devant poursuivre les opérations après.

Pour le sous préfet de Gayah, Soumaoro Mefigna, cette initiative salutaire est à accompagner. « Nous allons continuer à poursuivre l’initiative que vous avez commencé. On va reboiser, vous accompagner et être avec vous partout où vous serez », a-t-il déclaré. Pour sa part, le maire de Gayah n’a pas manqué de remercier le front qui permet que cette initiative auparavant faite dans les districts se fassent également dans le centre de la sous préfecture.
Selon le chef de mission du FDM, Mamadou Alimou Souaré, cette seconde édition est une réussite malgré l’enclavement des zones concernées par le projet. Ainsi, pour l’année prochaine, plusieurs projets sont en perspectives. « L’année prochaine, il y aura d’autres initiatives aussi qui vont s’ajouter notamment des formations spécialisées… La nouveauté également c’est que nous allons passer très tôt pour choisir les localités retenues et également nous allons commencer très tôt le travail pour une planification réussie… Il y aura des projets dans tous les domaines, sur tous les volets…», a décliné le chef de mission.

Un match de gala opposant l’équipe sous préfectorale au FDM a clôturé cette deuxième édition. Le front a encaissé 4 buts contre un seul marqué.
Rendez vous est donc pris pour 2022, pour ka troisième édition qui s’annonce déjà qouq de belles auspices.

Élisabeth Zézé Guilavogui envoyée spéciale

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here