À BOKE un homme coupe la tête d’une femme enceinte disant chercher dedans du diamant.
C’est un homme d’une trentaine d’années qui  aurait ôté la vie à une femme en état de famille. La victime  Hawa Conté, selon  nos informations  a été décapitée par  son bourreau  le jeudi, 17 septembre 2020, dans le secteur Bantanfôrô, district de Boundou-lègue, sous-préfecture de Dabiss dans la préfecture de Boké.
Cette femme en état de famille et mère d’un enfant qui aurait été tuée et décapitée  par  Yéro Bella Sanè cultivateur de son état  explique le crime en ces termes « je fais le  trafic humain pour l’argent et le  diamant afin d’être riche, je ne connaissais pas la fille nous nous sommes rencontrés dans la forêt, je l’ai tué de mes  propres mains » a dit le présumé auteur du crime crapuleux ».
Interpeler par les services de sécurité de la préfecture du commissariat central de Boké, Yero Bella Sanè dira lors de cette nterpellation « je détenais la tête de la victime en main pour l’enterrer au fond de la brousse, si j’avais une maitrise sur le chemin je pouvais bien m’échapper ».
Sur place le présumé auteur affirme avoir commis ce crime dans le but de gagner le pouvoir et devenir riche.
Selon le commissariat central, les enquêtes sont ouvertes pour retrouver la tête de Hawa Conté qui, selon le présumé assassin, est cachée quelque part dans la Commune Rurale de Dabiss.
Boké : ze CAMARA pour www.radioenvironementguinee.org.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here