Située dans la commune de ratoma, en banlieue de Conakry, la capitale guineenne, la forêt de kakimbo autrefois lieu de repos, de détente et de communion, est aujourd’hui dans un état d’insalubrité qui ne dit pas son nom.

Pour faire ce triste constat, l’association des jeunes « Agir contre le réchauffement climatique  » ACOREC a fait un déplacement sur les lieux vendredi dernier.

Objectif, attirer l’attention des autorités communales et environnementales et voir comment remédier à cette situation qui perdure.

Les échos avec notre reporter Fana Wakil Camara sur votre radio Web www.radioenvironementguinee.org en cliquant sur le lien suivant :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here