À Kindia, la journée internationale de la jeune fille célébrée sous fond de plaidoyer
A l’instar des autres préfectures de la Guinée, Kindia a célébrée la journée internationale de la jeune fille le 11 octobre dernier à travers l’antenne locale des jeunes filles leaders de Guinée. Le thème de cette année est: Génération numérique notre Génération. Les nouvelles autorités ont été invitées à faire face au respect des droits des filles rapporte notre correspondant dans le kania.

Cette journée internationale n’est pas passé inaperçue dans la cité des agrumes. On a assisté à une simulation au poste de préfet, de maire et de gouverneur. Ces cadres ont cédé leurs fauteuils ce lundi aux filles qui ont joué leurs rôles dans la gestion des affaires de la préfecture. Aissatou Amadou Diallo jouant le rôle de préfet a attiré l’attention des autorités sur les violences faites aux filles : « la journée internationale de la jeune fille appelle l’attention des autorités sur les violations des droits des filles qui sont au cœur de l’inégalité des sexes et de la discrimination sexuelle. Le mariage précoce et forcé ne constitue pas seulement une violation du droit des filles de choisir avec qui et quand elles vont se marier. Cette pratique met aussi la vie des jeunes filles en danger » a-t-elle précisé.

Un mémorandum sur la situation de la jeune fille dans la région administrative a été remis au préfet. Doléance lui a été faite de remettre le document aux autorités de tutelles. Colonel Abdoul kader Mangué Camara satisfait de la déclaration rassure.
L’inspectrice régionale de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance de Kindia Aicha Bah revient sur le contenu du memo présenté : « ce qui se trouve dans leur mémorandum c’est le plaidoyer par rapport à leur droit. Ce droit c’est quoi ? C’est l’abandon des mutilations génitale féminines, l’abandon des mariages précoces, le viol et tant d’autres. Je crois que leur memo est très riche et va certainement attirer l’attention des nouvelles autorités pour leur prise en compte. » A-t-elle fait savoir
La journée internationale de la jeune fille est célébrée chaque année le 11 octobre depuis 2012. L’organisation des nations unies a pensé à cette journée afin de mieux faire reconnaitre les droits des filles et la situation de celles-ci dans le monde.

A noter que la Fédération « Mounafangni » de Kindia et childfund ont accompagné l’antenne locale du club des jeunes filles leaders de Guinée dans l’organisation de cette journée.

Siba Bigna Toupou pour www.radioenvironementguinee.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here