Les enfants du monde dont la voix a été portée par ceux du Bénin, ont présenté ce mardi au pavillon de la francophonie,  »une charte ecocitoyenne » sur la protection de l’environnement.

Le document prévoit en substance, des attitudes ecocitoyens, comme ne pas salir ou ne pas déverser partout les ordures, les mettre dans les poubelles, ne pas gaspiller l’eau, éteindre la lumière quand on en a pas forcément besoin, etc…

Constance Genevee Coordinatrice Générale de l’association « les tresseurs de cordes »

Pour Paemela Adegounon une jeune Béninoise de 13 ans,  » les enfants constituent le garant de la génération future. Nous devons nous réveiller, nous ‘impliquer dans la protection de l’environnement car c’est un devoir et une obligation à la fois ».

Sur la question des sachets plastiques, un véritable défi dans les pays et encore plus en Afrique, elle avance que  » c’est un phénomène préoccupant au Bénin aussi. Ce que nous faisons, c’est de sensibiliser nos amis, car c’est nous qui pouvons changer les choses et faire changer les autres avec nous…. ».

S’agissant de l’initiative elle même, Constance Genevee Coordinatrice Générale de l’association ‘ les ‘tresseurs de cordes », qui intervient dans le cadre de l’environnement dans la même lancée, affirmera que  » ce sont les enfants qui peuvent changer les choses. Nous devons les accompagner, pour la mise en oeuvre » de cette charte ».

Pour les enfants, il s’agit, ajoute telle,  »principalement de porter la voix des enfants du monde, pour que l’initiative de la charte aille plus loin… »

Elle ajoute que l’objectif de son association, c’est d’impliquer les enfants dans la protection de la nature, qu’ils doivent apprendre à aimer, à protéger surtout.

Pour élargir justement cette initiative, puisque le phénomène climatique est mondial et surtout plus préoccupant en Afrique, Constance ajoute qu’il il est prévu dans un avenir très proche, d’organiser des camps de 2 semaines, comme cela se fait chaque année, dans tous les pays du monde et en Afrique surtout où les problèmes environnementaux sont plus pressants ».
Les enfants levier du changement pour la lutte contre le changement climatique, ces tous petits y croient et veulent y arriver!

IDIATOU CAMARA à Madrid pour Radio Environnement Guinee

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here