C’est la salle de conférence du gouvernorat de kankan qui a servi de cadre ce vendredi 14 Août 2020 à une rencontre   citoyenne  sur la  gouvernance locale  avec les jeunes .
Le thème débattu est  » débat aux citoyens « . Cette initiative est de  la Plateforme Nationale de participation et d’initiative citoyenne (PNAPIC) .
L’Objectif est de faire comprendre aux jeunes qu’il est important de favoriser le dialogue à la place de la violence et la destruction des édifices publics et privés  surtout à l’approche de la présidentielle guinéenne .
Ils étaient 150 jeunes  à prendre part à cette rencontre citoyenne qui n’a duré qu’une démie journée .
Pour  Ahmed Sékou TRAORÉ Coordinateur National de la « PNAPIC » l’objectif de cette rencontre est de faire  comprendre  aux jeunes que c’est  la contribution  individuelle et collective des uns et les autres qui développent une localité 《 Nous sommes venu discuter avec les jeunes sur la gouvernance Locale et qu’il est important aujourd’hui de favoriser le dialogue à la place de la violence et la destruction des édifices publics et privés surtout à l’approche de cette élection présidentielle voilà ce qui fait le fondement de notre débat  avec les jeunes 》.
  Ensuite , il dégage l’importance du thème :《 Débat aux citoyens permet aux jeunes de s’engager avec nous et discuter sur la gestion collégiale de la collectivité qu’ils comprennent que c’est pas à l’Etat seul de gérer et bien gérer la collectivité mais c’est la contribution individuelle et collective des uns et les autres,ensembles  pour développer leur localité et surtout nous partons vers l’élection présidentielle guinéenne et qu’il est important d’aller très apaisée à cette élection et que les jeunes eux mêmes soient les garants de leur paix,  de leur stabilité et de leur entente dans la localité 》.
Par ailleurs,   à la question de savoir d’où est venu ce constat? Ahmed Sékou TRAORÉ  répond :《 le constat est qu’il ya assez de tensions à l’approche des élections dans nos collectivités,dans nos villes et le militantisme est entrain aujourd’hui de dominer  les jeunes, Ils oublient la citoyenneté ,alors il est important pour nous de faire la promotion de la citoyenneté par ce que le bon citoyen c’est celui qui s’acquitte de ses devoirs et s’attend à ses droits  mais les jeunes oublient qu’il ont une contribution personnelle  à faire pour le  développement de nos collectivités . La PNAPIC s’est engagée au près de ces jeunes pour venir les sensibiliser et les amener à comprendre qu’ils doivent  se séparer de la maniputation politique   》.
Par ailleurs, un comité de veille a été mis en place composé de 12 personnes dont 6 femmes qui a pour rôle de sensibiliser, de communiquer sur la paix et de veiller à ce que ceux qui veulent s’engager à une quelconque violence puissent être sensibiliser et moraliser.
Aïssatou Diallo porte parole du comité de veille dénonce  tout dabord avant de donner une solution pour la paix dans une déclaration: 《Nous jeunes soucieux de l’avenir de kankan, déclarent : la non participation de l’autorités administrative et locale dans la concrétisation des projets et activités des jeunes ;
L’harcellement et la discrimination des jeunes pendant la recherche de l’emploi ; Et la non valorisation de la culturelle dans la ville de kankan. En ce qui concerne la paix, nous jeunes incontournables dans le développement ,lancent un appel solennel à toutes les couches juvéniles de prôner la paix et la quiétude sociale avant, pendant et après  l’élection présidentielle qui pointe à l’horizon comme pour dire « ne te demande pas  ce que ton pays peut faire pour toi mais plutôt ce que tu peux faire pour ton pays »》.
Ils est à rappeler que tous les jeunes des différentes préfectures du pays bénéficieront des dites formations.
A préciser que la Plateforme Nationale de Participation et d’Initiative Citoyenne (PNAPIC) sera à kerouané ce Samedi 15 Août 2020 pour échanger avec la jeunesse de cette localité sur le même thème .
Fatoumata DIAWARA à Kankan pour                                           www.radioenvironementguinee.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here