Dans la sous préfecture de Kolaboui des échauffourées  éclatent   entre forces de l’ordre et jeunes manifestants.
Dans  la sous préfecture de KOLABOUI   préfecture de BOKE, des jeunes manifestants de cette commune rurale ont protesté ce vendredi 18 septembre 2020 contre les coupures intempestives du courant  à 22 kilomètres  du chef-lieu de la préfecture.
Cette énième manifestation pour les mêmes causes à empiété toutes les activités. Boutiques  et magasins sont restés  fermés et la circulation bloquée.
Des jets de pierre contre du gaz lacrymogène entre forces de l’ordre et manifestants. Sur place  une case a été incendié par les inconnues dans le secteur RAMBALYE ,grâce aux voisins son contenu a pu être sauvé, Ces manifestant contre le disfonctionnement dans la desserte du courant électrique sont devenus récurrentes.
Ces coupures intempestives préoccupent les citoyens de cette sous-préfecture. Aujourd’hui ils disent être fatigués de cette situation qui n’a que trop durer   » notre combat est noble, regardez dans quelle situation se trouve notre ville. Boke ne mérite pas ce là, c’est une honte et cette fois on n’en marre » a dit un manifestant. Selon les informations cette fois les jeunes de Kolaboui ont  adressé un préavis de grève aux autorités, mais malheureusement il est resté sans succès. Dans leurs  points de revendication ils  exigent le retour du courant et  menacent de poursuivre le combats si leurs revendications ne sont pas prises en compte par les autorités.
Ze  Camara, Boke pour Radio Environnement Guinée www.radioenvironementguinee.org.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here