Les autorités sanitaires guineennes confirment avec l’ANSS la présence du virus Ebola e region forestière précisément dans la prefecture de Gouecke.
 » Informations sur les cas suspects d’Ebola signalés dans la préfecture de N’zerekore.
Suite à un enterrement,  8 cas de diarrhée, vomissement et saignement ont été signalés dont 3 décès dans la sous prefecture de Goueke a 45 km de N’Zérékore.
Des echantillons ont été prélevés et expédiés aux Labos de Gueckedou et Conakry (Fievre hemorragique).
4 patients sont isolés actuellement au CTEPI de N’ZEREKORE depuis le 11 fevrier,  et un à Conakry le 12 fevrier.
Le labo de Gueckedou à fourni un premier résultat revélant la présence du virus EBOLA.
Une deuxième confirmation est en cours au lanoratoire de fièvre hemorragique de Conakry.
Informations relatives à l’historique des cas:
C’est une infirmière du centre de santé de Goueké qui est tombée malade , elle a été consultée par le chef du centre et reférée à N’Zerekoré centre, celle ci est décédée entre le 27 et 28 janvier 2021.
Son enterrement à eu lieu le 01 fevrier à Goueké.
C’est Parmi les personnes qui ont pris part à cet enterrement qu’il a été dénombré ces 08 cas.
Mesures prises:
Isolement de tous les cas suspects aux CTEPI à N’Zerekore et Conakry.
Investigation sur les cas pour clarifier les données, recenser d’autres cas suspects et identifier tous les contacts et les isoler.
Une mission d’investigation est partie à Goueke ce 13 fevrier.
Enclencher des demarches d’acquisition des vaccins contre Ebola auprès de L’OMS ET CDC en vue de procéder eventuellement à une vaccination en ceinture dans les zones touchées ».
Il ne faut pas paniquer  car nous avons l’expérience de ces genres de crises sanitaires.
L’on se souvient du passage entre 2013 et 2015 de l’épidémie qui a fait lus de 3000 morts selon les structures sanitaires.
Makan S pour radioenvironementguinee.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here